finanzen.fr actualites toujours bien informé

Augmentation de la consultation médicale au 1er mai 2017

Une nouvelle réforme de la santé est lancée. A partir de l’année prochaine, au 1er mai 2017 exactement, la consultation médicale chez son médecin traitant ne coûtera plus 23€ mais 25€. D’autres tarifs ont également été négociés à la nouvelle convention médicale, validée par la FMF (Fédération des médecins de France).
Augmentation de la consultation médicale au 1er mai 2017
Augmentation tarifaire des consultations médicales

Ainsi, la nouvelle convention quinquennale régissant les rapports entre l’Assurance maladie et les médecins a été ratifiée par 3 syndicats de la profession médicale, MG France (médecins généralistes), Bloc (chirurgiens) et la FMF. Même si selon le Président de la FMF, Jean Paul Hamon, affirme que le texte « ne répond pas au besoin d’une réforme structurelle du système de santé, nécessaire à la sauvegarde et à l’attractivité de l’exercice de la médecine libérale », il encourage à le respecter.

Les mesures de la nouvelle convention médicale

La réforme renferme un ensemble de dispositions et modifications concernant plusieurs acteurs du système de santé. Par exemple, le texte prévoit une nouvelle hiérarchisation des consultations en fonction de leur complexité ; les actes seront prochainement classés comme suit : à 25, 30, 46 et 60€.

De même, une nouvelle aide de 50 000€ des pouvoirs publiques sera distribuée à compter de 2017 afin d’inciter les médecins à s’établir dans les zones géographiques françaises en pénurie de professionnels de la santé, appelées « déserts médicaux ». Par ailleurs, au 1er janvier 2017, l’option pratique tarifaire maîtrisée Co des chirurgiens applicable aux contrats CAS entrainera également des augmentations tarifaires.

Notre service
pour vous

Les conséquences pour les assurés

La première répercussion directe pour les citoyens assurés est l’augmentation du tarif de la consultation médicale lorsqu’ils se rendent chez leur médecin traitant généraliste. Ayant déjà été rehaussé au cours des dernières années, le tarif passera de 23€ à 25€ au 1er mai 2017 selon le calendrier législatif contenu au texte. Mais la prise en charge opérée par la Sécurité sociale ne changera pas, elle restera à hauteur de 70% (moins 1€ de participation forfaitaire symbolique).

L’objectif de cette augmentation est d’aligner le tarif des médecins généralistes à celui des médecins spécialistes. Toutefois, ces nouvelles mesures coûteront près de 960 millions d’euros à l’Assurance maladie, en plus d’un surcoût aussi pour les organismes de complémentaire santé (environ 350 millions d’euros).